Théâtre : Orphelins

Mercredi 10 novembre 2021 à 20h30.

Le rythme et la tension de l’écriture de Dennis Kelly se font entendre avec la précision d’une horloge. Par le truchement d’un dispositif tri frontal, le spectateur est immergé, en prise directe avec un huis clos familial haletant.

Pirouette scénographique qui l’assoit à la table d’Helen et Dany dont le dîner aux chandelles est brutalement interrompu par l’irruption de Liam, désorienté et couvert de sang. Que s’est-il donc passé ? Dennis Kelly, dramaturge britannique contemporain, n’a pas son pareil pour précipiter le quotidien dans une réalité où explosent les mensonges et les non-dits. Ici, c’est l’entrée de Liam, couvert de sang dans le salon de sa sœur et son beau-frère qui est le déclencheur d’un thriller social, aussi inquiétant que perturbant. La tension monte au fur et à mesure que les personnages s’enlisent dans le marasme des petites lâchetés, des arrangements avec la vérité et du poids d’un passé pas toujours avouable. Jeu de miroir littéraire entre intimité familiale et brutalité du monde extérieur, jeu de miroir théâtral entre acteurs et spectateurs : on entre de plain-pied dans la vie du clan, on est à la fois le quatrième personnage du thriller et l’intrus. Une comédie noire qui questionne la culpabilité, l’ignorance et la peur de l’autre. Dennis Kelly a remporté le prix de l’Edinburgh Fringe Festival pour Orphelins. Ses pièces sont jouées au Royaume-Uni, ainsi que dans de nombreux pays européens, au Japon et aux États-Unis. Le collectif La Cohue n’en est pas à sa première rencontre avec cet auteur à la plume tranchante. Il travaille autour de ses mots un rapport au public sans dissimulation, où l’invisible devient criant et où la fiction fait voler en éclats les certitudes du réel.

Mercredi 10 novembre 2021 à 20h30.

Tarifs

Tarif plein : 18€
Tarif carte blanche : 13€
Tarif réduit : 13€
Tarif carte jeune : 9€.

Langues parlées

  • Français